Tuto : Respecter les trois cercles

Dès la mise en ligne de votre campagne, vous voulez vous empresser de prévenir le monde entier. Calmez-vous ! Se précipiter n’est pas forcément bon !

Suivez nos conseils sur vos 3 cercles de contributeurs.

1er cercle : famille et amis

Le financement participatif, c’est une histoire de confiance. Qui mieux que vos proches vous font confiance et vous soutiennent à 100 % ? Avant de communiquer sur internet, prévenez directement vos proches par un appel téléphonique ou un message privé (sms, mail, whatsapp etc…) pour leur demander d’être les premiers à contribuer financièrement au projet. Ils seront même souvent plus généreux qu’un fan lointain.

Votre argument est clair : grâce à leur soutien, vous allez concrétiser un nouveau projet, faire un pas de plus dans votre carrière. Impossible qu’ils ratent cette occasion.

Votre campagne peut vite grimper grâce à ce premier cercle. (n’hésitez pas à leur en parler avant de créer le projet, pour qu’ils soient prêts à contribuer dès les premiers jours de campagne)

Si chaque personne de votre groupe ou de votre staff parvient à convaincre chacune 10 personnes, c’est déjà une jolie somme récoltée.

Durée de cette première mobilisation : 1 semaine maximum

2ème cercle : vos fans et les amis de vos amis.

Maintenant que vos proches vous ont soutenu, déclenchez vos réseaux. Votre second soutien ce sont eux : ceux qui écoutent votre musique, qui regardent vos vidéos, qui sont déjà venu vous voir en concert, qui achètent votre merchandising, qui vous suivent sur les réseaux sociaux, qui likent, qui partagent vos publications et qui parlent de vous.

Vous allez commencer votre communication en les visant. En arrivant sur la page de votre concert, ils découvriront une campagne avec déjà une belle somme d’argent grâce à votre premier cercle, ce qui les incitera à suivre le mouvement et à y mettre aussi leurs contributions. S’ils tombaient sur une campagne dans laquelle personne n’avait mis le moindre euro, pas certain qu’ils soient motivés pour être les premiers à y mettre leur argent.

Déclenchez aussi les réseaux de vos amis : ils vous apprécient, ils sauront convaincre leur entourage. Un entourage qui vous a peut être déjà vu mais dont vous n’avez pas le contact direct. Vos amis, eux, ont ces contacts et vont jouer le rôle de relayeurs.

3ème cercle : le reste du monde

Le troisième cercle, c’est tout le reste, les lointains, les inconnus, ceux que vous arriverez à toucher grâce aux partages des autres, grâce à des recherches Google, un peu par hasard. Ils sont évidemment plus nombreux puisqu’ils représentent potentiellement 7 milliards d’habitants,  mais aussi durs à convaincre car ils ne vous connaissent pas. C’est ce troisième cercle qui sera le moins généreux.

C’est simple, il faut inonder ! Mailing de masse (nous vous proposons ce service dans votre espace personnel), partages incessants sur les réseaux sociaux. Une campagne dure en moyenne 45 jours. C’est court, n’hésitez pas à en parler tous les jours ! Vous pouvez aussi investir dans les publicités Facebook pour cibler votre public, ça peut être efficace. (lire aussi notre Tuto : 45 jours pour communiquer)

Une campagne se joue grâce à l’efficacité des deux premiers cercles. Si vous pensez y arriver uniquement avec ce troisième cercle, ce n’est pas gagné d’avance ! Sauf si vous vous appelez Madonna évidemment 🙂

L’équipe Sept Live.


TOUS LES TUTOS